UN PEU D'HISTOIRE

Le karaté est un art martial dont les premières origines remontent en Chine, mais qui a été développé et perfectionné au Japon, sur l'archipel d'Okinawa, situé entre la Chine et le Japon.

 

En japonais, kara signifie "vide" ou plus précisément "vacuité", te signifie "main" et do signifie "voie".

Le karaté-do est donc littéralement "la voie de la main vide", donc la voie des techniques sans armes.

 

Il existe à ce jour 4 styles officiels de karaté, principalement développés au cours du XXème siècle : le Shotokan (le style pratiqué au club AKA), le Gōjū-ryū, le Wado-Ryu et le Shito-Ryu. 

 

 

 

Gichin Funakoshi et la naissance du karaté Shotokan

Gichin Funakoshi, né en 1868 sur l'Ile d'Okinawa et décédé en 1957 à Tokyo, est considéré comme le père du karaté Shotokan, dit karaté moderne.  

 

En 1922, à 54 ans, il fit à Tokyo la première démonstration publique de karaté au Japon, à la demande du Ministère de l'Education. Son succès exceptionnel en fit une démonstration historique qui rendit Gichin Funakoshi immédiatement célèbre dans le monde des arts martiaux japonais. Il est enfin temps pour lui de populariser l'art martial d'Okinawa dans le reste du Japon. Pour cela, il synthétise un système très complet de techniques et de théories. 

Il définit ensuite les vingt préceptes du karaté, établissant une grande philosophie de cet art martial. 

 

En 1939, Maître Funakoshi établit le dojo du « Shotokan », « Shoto » étant son nom de plume (Funakoshi était également écrivain) signifiant «pinède»​, lieu où il aimait se réfugier pour trouver l'inspiration . «Kan» signifie «Maison», «Pavillon».

 

Le style a donc pris le nom du dojo de son fondateur.

Club de karaté AKA Villeneuve  - Les Angles

© 2019 by AKA

Site optimisé pour la navigation mobile